panjazz
« pan » mes initiales; jazz, ma passion…

Composition de Louis Alter, avec texte d’Eddie DeLange. Elle est enregistrée par Louis Armstrong chez RCA Victor en 1946 et reprise pour la musique du film « New Orleans » d’Arthur Lubin en 1947, un film d’amour musical dont le couple est interprété par Billie Holiday, avec Armstrong à la trompette.

Ici, la version enregistrée à San Francisco en juillet 1981, pour l’album « Vintage 1981 », par le violoniste Stéphane Grappelli.

Pour cet album, le violoniste vétéran (73 ans à l’époque) joue une variété de standards, dont plusieurs n’avaient pas été enregistrés auparavant, avec les guitaristes Martin Taylor et Mike Gari et le bassiste Jack Sewing. Grappelli, qui passe au piano électrique pour « Jamie » de Taylor et ajoute « Isn’t She Lovely » de Stevie Wonder à son répertoire, fait preuve d’ouverture d’esprit à l’égard de la nouvelle musique tout en conservant son style swing classique.

Composición de Louis Alter, con texto de Eddie DeLange. Fue grabada por Louis Armstrong en RCA Victor en 1946 y utilizada en la música de la película de Arthur Lubin de 1947 « New Orleans », una historia de amor musical con Billie Holiday como pareja y Armstrong a la trompeta.

 Aquí, la versión grabada en San Francisco en julio de 1981, para el álbum « Vintage 1981 », por el violinista Stephane Grappelli.

Para este álbum, el veterano violinista (73 años en ese momento) toca una variedad de estándares, muchos de los cuales no habían sido grabados antes, con los guitarristas Martin Taylor y Mike Gari y el bajista Jack Sewing. Grappelli, que se pasó al piano eléctrico para « Jamie » de Taylor y añadió a su repertorio « Isn’t She Lovely » de Stevie Wonder, se mostró abierto a la nueva música sin renunciar a su clásico estilo swing.

Composizione di Louis Alter, con testo di Eddie DeLange. Fu registrata da Louis Armstrong su RCA Victor nel 1946 e usata nella musica del film di Arthur Lubin del 1947 « New Orleans », una storia d’amore musicale con Billie Holiday e Armstrong alla tromba.

Qui, la versione registrata a San Francisco nel luglio del 1981, per l’album « Vintage 1981 », dal violinista Stephane Grappelli.

Per questo album, il veterano violinista (all’epoca 73enne) suona una varietà di standard, molti dei quali non erano stati registrati prima, con i chitarristi Martin Taylor e Mike Gari e il bassista Jack Sewing. Grappelli, che è passato al pianoforte elettrico per « Jamie » di Taylor e ha aggiunto al suo repertorio « Isn’t She Lovely » di Stevie Wonder, è stato aperto alla nuova musica pur mantenendo il suo classico stile swing.

Autres articles – Otros artículos – Altri articoli